Images sans paroles 

Parmi les personnages de photographies anciennes trouvées sur les brocantes ou en salles de vente, j’en choisis certains (ou peut-être me choisissent-ils) que je détourne pour créer des « images sans paroles », laissant au spectateur tout loisir de s’inventer une — ou même plusieurs — histoire. 

Alors, des personnages aujourd’hui disparus sortent de la fixité de ces photos abandonnées pour en rejoindre une autre, dans une scène non vécue et totalement imaginaire, qui à nouveau les figera dans le cadre sans issue d’une autre image pour une nouvelle éternité.

Les personnages de ces photos me guident et m’inspirent. Les dissocier du reste de la photo leur donne une nouvelle dimension. Ce renvoi à leur solitude exacerbe leur originalité. Des détails n’apparaissent que par le fait que tout, sauf eux, a disparu. Plus de parents, plus de décors, plus rien qu’un fond blanc qui attend que l’imaginaire s’y installe. Alors, quand je suis seul avec eux, protégé par le mur transparent de l’écran, comme un visiteur devant un monde inconnu et interdit, que vont-t’ils me proposer ? Que vais-je comprendre et entrevoir à travers leurs regards, leurs attitudes, leurs costumes ? Quels détails seront propices à les enfermer à perpétuité dans un nouvel et impossible univers ancré dans l’irréalité. Et pourquoi tant d’histoires ?

Inscrit à la Maison des artistes / N° 311 005 912 - APE 923 A

Mémophot / Gérard Lebègue 58 rue de Metz 37000 Tours / 02 47 39 21 66 / 06 86 73 97 90